AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

TO DETROIT AND BEYOND
Charlie A. Sanders

ÂGE : 29
NOMBRE DE SMS : 207
DATE DE NAISSANCE : 11/10/1988
ARRIVÉ EN VILLE : 08/12/2012
AVATAR : Matt Lanter




MessageSujet: Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn Dim 23 Déc 2012, 19:35

Actions are the seed of fate deeds grow into destiny.
A
ssis dans la voiture, Charlie écoutait d’une oreille distraite, les dernières recommandations de la part de son père. Toujours les mêmes discours qui sentaient le réchauffé à plein nez. Toujours les mêmes inquiétudes au combien horripilantes. D’accord il était malade, mais il n’était pas non plus en sucre. Qu’on le laisse vivre, à la fin. Sa vie était déjà bien assez diminuée comme cela, pas la peine d’en rajouter une couche en le surprotégeant et en l’empêchant de profiter. Profiter de cette urgence de vivre, de ce besoin d’aller vite pour ne rien avoir à regretter. A moins d’un miracle, à moins d’une greffe de poumons, il se savait condamné à terme. Qui ne l'était pas de toute façon ? On nait, on vit et puis on meurt, cela fait partie de l'ordre naturel des choses, alors pourquoi se poser tout un tas de questions et se révolter contre la nature ? Charlie avait cessé il y a quelques années déjà, en décidant de mener sa vie comme il l'entendait, et tant pis si parfois sa famille avait du mal à le suivre. Plus que quiconque dans son entourage, il avait conscience de la fragilité de la vie. Lorsque viendrait son heure, il ne voulait rien avoir à regretter, sauf peut-être de laisser l'autre moitié de lui-même se débattre sur cette terre sans être à ses côtés. N’écoutant déjà plus ce qu’Ethan était en train de lui dire, l'ado préféra regarder le paysage défiler sous ses yeux. Dans moins de dix minutes, il se retrouverait confronté à ce qui ferait sans nul doute partie de son destin. Assistant de l'assistante... pas mal comme titre. Du moins, pas mal pour un premier stage, une première approche de ce monde qu'il ne connaissait que par le biais des cours théoriques de la fac. Un léger coup de pouce de la part de son prof d'art dramatique, trois fois rien. Un peu de piston n'a jamais tué personne non ? Le blond préférait voir cela comme un coup de pouce du destin et rien d'autre. Arrivés devant les studios, Charlie fit comprendre à son père qu'il pouvait l'abandonner là, qu'il pourrait très bien se débrouiller seul. Après avoir montré patte blanche et expliqué qu'il était là par le biais du producteur de la série, il était fin prêt à affronter son destin. On l'accompagna presque aussitôt sur le plateau, là où se trouvait déjà Théodore. L'intérieur du studio ressemblait à une fourmilière, grouillante de partout, mais très bien organisée. Tous ces gens, tous ces mouvements, cette agitation lui donnèrent le tournis. Des lumières, du bruit, des changements de décor, un enchainement incessant d'actions... Ne sachant trop quoi faire et encore moins où se mettre en attendant que son prof vienne le retrouver, Charlie voulu se mettre dans un coin, mais il n'en eût pas l'occasion. Se retournant un peu trop vite, il ne vit pas arriver la brunette qui passait par là. De plein fouet, il la percuta et se répandit presque aussitôt en un million d'excuses. « Je suis sincèrement désolé... désolé vraiment... je suis navré, j'ai pas fais attention, je ne vous ai pas vu, je ne voulais pas vous foncer dedans, j'espère que je ne vous ai pas fait mal ! » Pas vraiment stressé, juste habituel chez lui, d'être telle une pile électrique, branché sur un million de wolts. Les brumes épaisses de son cerveau se dissipèrent peu à peu avant qu'il ne réalise en face de qui il se tenait. Jaeryn Carlisle, l'une des actrices de la série, rien que ça ! Enfin pas vraiment étonnant vu l'endroit où il se tenait. Sans plus attendre, il se présenta : « Charlie Sanders, enchanté... je suis l'assistant de l'assistante pour quelques semaines... si vous avez besoin de quelque chose, ou même de rien, vous pouvez m'appeler... enfin me faire signe... ou pas d'ailleurs ! » Conscient qu'il s’enfonçait plus qu'autre chose ou bien qu'il importunait l'une des dernières actrices fraichement débarquée de Shattering Fate, il la laissa en plan en ayant la ferme intention de trouver Théodore, puis il se ravisa presque aussitôt. Revenant instantanément vers la jeune femme il demanda l'air embarrassé : « Est-ce que vous savez où se trouve M. Rafferty ?... L'intrigue du dernier épisode était vraiment … euh... sympa ! » Mais qu'était-il en train de faire au juste ? Une boulette monumentale certainement. Mentalement il s'insulta de crétin avant de lui offrir un large sourire, pour faire passer la pilule de son manque de savoir vivre.
code by Mandy

_________________
    Don’t throw your life away by cheating time
    SUGARED PLACEBOS ONLY FOOL YOUR MIND

    .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-perfect.forumactif.com/t44-destiny-dance-with-me-my-destiny-charlie http://never-perfect.forumactif.com/t68-charlie-armie-sanders-recherchedetitrequienvoiedupate#227


avatar

TO DETROIT AND BEYOND
Invité




MessageSujet: Re: Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn Jeu 27 Déc 2012, 15:30


« Actions are the seed of fate deeds grow into destiny. »
Charlie & Jaeryn




La chance finissait toujours par sourire aux plus ambitieux. On ne naissait pas tous avec le même degré de talent, c'était évident mais la volonté pouvait amener bien loin. Cela faisait désormais quelques semaines que Jaeryn avait la chance de vivre un rêve, ici à Detroit. Elle n'aurait pas pu être plus heureuse: ses parents l'encourageaient, son frère et sa soeur avaient suivi sa route et elle se faisait déjà d'excellentes connaissances sur le plateau de Shattering Fate. Heureuse au point d'en crier, au point d'en rire et de ne jamais s'arrêter. De toute manière, lorsqu'on connaissait Carlisle quelque peu, on se rendait vite compte que se reposer ne faisait pas partie de ses plans immédiats. Il fallait toujours qu'elle fasse quelque chose même si cette dite activité paraissait absurde voire improbable. Ce jour là, Jaeryn avait tourné sa première scène à une heure très avancée de la nuit, elle ne devait plus travailler avant le début de l'après midi avec ce cher Dean mais pour autant, cette matinée là, elle n'avait pas l'intention de le passer dans sa caravane à faire une sieste. Non, à la place, elle regardait le plateau se transformer, ses collègues courir dans tous les sens pour préparer une nouvelle scène et elle allait souvent discuter avec Theo' des avancées probables du script. Ne jamais perdre une minute de la vie, ne pas laisser le destin lui faire perdre la tête et surtout prendre goût à cette maudite vie qui reprenait plus vite qu'elle ne donnait.
Un jour comme un autre en somme. Un jour de bonne humeur. Un jour rempli de promesses et de joies. Un jour d'actrice. Jaeryn déambulait sur le plateau mais cette fois, elle tentait de mémoriser ses répliques. Ses lunettes sur le bout du nez, le visage définitivement mobile à chaque phrasé, Silver n'avait rien d'une actrice glamour en cet instant. Dans ces moments là, la jeune femme usait de tous les moyens mnémotechniques pour travailler efficacement et errer inutilement en faisait partie. Forcément, le choc ne fut que plus surprenant. Jaeryn releva son regard fou vers l'inconnu qu'elle venait de cogner et celui-ci se confondit en excuses. Silver se massa l'épaule discrètement tout en regardant le jeune homme avec un sourire.

C'est plutôt à moi de m'excuser. Quand je répète, je suis une vraie pile électrique et je ne regarde pas ce que je fais. Tout va bien de votre côté? Comme si le plateau n’était pas assez grand..

Jaeryn eut un petit rire avant de replacer ses lunettes sur le bout de son nez. Elle n'avait jamais vu ce jeune homme auparavant et elle était prête à parier qu'il n'était pas un figurant. Ceux là déambulaient sur le plateau plus vite que la musique et Silver n'avait même pas le temps de leur dire bonjour ou leur souhaiter la bienvenue qu'ils étaient déjà dans un autre monde. La vie de cinéma passait si vite que les informations récoltées n'avaient pas le temps d'être utilisées et pourtant, dieu que Jaeryn assimilait vite ce qu'elle vivait. L'étranger finit par se présenter tout en s'emmêlant les pinceaux dans son discours ce qui ne fit pas ternir le sourire de Jaeryn. Elle n'avait plus beaucoup l'habitude de faire face à quelqu'un de maladroit ou tout simplement de peu assuré. L'assistant de l'assistant, ce titre avait le don de faire rire la jeune femme et elle ne manqua pas de réagir à ses quelques mots.

Enchantée Charlie. Je suis Jaeryn. L'assistant de l'assistant... C'est cela qu'on a écrit sur votre contrat? Theo' devient de plus en plus drôle il faut croire. Je n'hésiterais pas à faire appel à vous dans ce cas... Mais je pense que vous ne me supporterez pas plus de deux heures et démissionnerez alors...

Elle vit le jeune homme détaler au pas de course, l'air incrédule, avant qu'il ne recule lentement pour la regarder avec un sourire. Oui, cet homme était décidément étrange et monté sur ressort; elle qui croyait être victime d'hyperactivité, à côté de Charlie Sanders, elle faisait pâle figure. Toujours aussi peu à l'aise, Sanders continua à parler ou plutôt à débiter et Jaeryn tentait de suivre le rythme, les sourcils froncés pour lui répondre.

Humm.. Dean n'arrive pas avant cet après midi. Pourquoi le cherchiez vous? Ohh, et oui, effectivement. Theodore a encore sorti le grand jeu pour les épisodes du moment. Vous regardez la série alors? Même en étant que l'assistant de l'assistant, je suis certain que vous êtes un fan caché!

Sourire aux lèvres, peu apprêtée et certainement loin d'être sous son meilleur jour en étant loin des caméras, Jaeryn faisait connaissance avec l'assistant de l'assistant, quelle ironie du sort au final.


© codage by Lou'
Revenir en haut Aller en bas


avatar

TO DETROIT AND BEYOND
Charlie A. Sanders

ÂGE : 29
NOMBRE DE SMS : 207
DATE DE NAISSANCE : 11/10/1988
ARRIVÉ EN VILLE : 08/12/2012
AVATAR : Matt Lanter




MessageSujet: Re: Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn Mer 09 Jan 2013, 17:25

Actions are the seed of fate deeds grow into destiny.
L
'effervescence alentour lui montait à la tête, myriades de bulles qui éclataient dans son cerveau, lui procurant cette sensation indéfinissable, celle qui le faisait se sentir tel un enfant de cinq ans lâché au beau milieu d'un immense rayon de jouet. Tout l'attirait, tout l'intéressait. Il n'avait plus assez de deux yeux pour pouvoir tout regarder, pas assez de ses deux oreilles pour pouvoir écouter toutes les conversations. Tel un poisson dans l'eau, le cadet Sanders se sentait dans son élément. Peu avant la collision, il en était à se dire que c'est cela qu'il voulait faire à la sortie de ses études, qu'il avait enfin trouvé sa voie, après maintes tentatives et d'indénombrables essais en tout genre. C'est ça qu'il voulait faire, c'était cette vie là qu'il voulait mener. Être confronté chaque jour à cette ambiance folle des plateaux de tournages, se noyer dans ses répliques, jouer la comédie jusqu'à ce que mort s'en suive. Dans la précipitation, dans l'empressement, ce fût presque un miracle que la jeune actrice pu rester debout sur ses pieds. Rentre de plein fouet dans l'une des actrices de la série... le moins que l'on puisse dire c'est qu'il démarrait son stage sur les chapeaux de roue. S'il y avait une boulette à ajouter à la liste des choses à ne surtout pas faire dès le premier jour, c'était bien celle-ci. Enfin Jaeryn ne semblait pas énervée, au contraire s'il en jugeait par le petit rire qui lui échappa. C'était un peu étrange de la voir en chair et en ose et pas uniquement derrière le petit écran de sa télévision, bien qu'il ne soit pas un fervent adorateur de la série, comme quasiment tous les habitants de cette ville, il suivait les péripéties des héros de Shattering Fate de loin. Le dernier épisode sur lequel il était tombé n'était autre qu'un épisode avec Jaeryn. Plutôt cocasse à bien y songer. « Oui tout va bien... C'était à moi de faire attention plutôt... après tout je ne suis qu'un pauvre petit pion au milieu de tout cet océan d'agitation ! » Charlie s'amusa lui-même de son titre. Pas vraiment gratifiant, mais il fallait bien débuter à un bout de la chaîne. Un nom à rallonge pour dire qu'il était le larbin de l'assistante de Théodore, mais peu importe il s'en fichait pas mal de devoir récurer les sols, de distribuer des sandwichs à tout le plateau, ou bien de devoir apporter les habits de toute la famille Rafferty au pressing. « De même Jaeryn ! En fait ce n'est pas vraiment un contrat... Théodore est mon prof à la fac et c'est un peu une fleur qu'il me fait là du coup. Enfin je compte sur vous pour ne pas ébruiter mon secret ! » ajouta-t-il avec un clin d'oeil charmeur. Pas le moins gêné du monde, l'ado était tout à fait nature et se comportait exactement comme il l'aurait fait avec n'importe laquelle de ses amies. Pas farouche pour un sous, Sanders avait comme qui dirait le plus grand mal à résister à l'attraction féminine. Un peu à la manière d'un paon, il ne pouvait pas s'empêcher de faire le beau... difficile de faire autrement avec un aussi joli visage à quelques centimètres à peine de lui. Redevenant soudainement sérieux, il se racla la gorge avant de répondre, sans se départir de son immense sourire : « Oh vous ne pouvez pas être pire que ma sœur vous savez et puis j'ai signé pour en baver, du moins je crois, c'est sans doute ce qu'insinuait M. Rafferty en disant que si l'enfer c'était les autres, le paradis c'était lui... à moins que je n'ai pas vraiment compris ce qu'il voulait dire par là ! Parce qu'ensuite il a enchaîné par : " Qui dort dîne ? or l'appétit vient en mangeant ! donc : l'insomnie fait maigrir." J'en conclus que... je vais me taire de suite, parce que je dois plus vous ennuyer qu'autre chose ! » S'il méritait un prix, c'était bien celui de l'imbécile de service. Partir en trombe pour s'éviter une humiliation quelconque était une bonne initiative de sa part, ou bien peut-être avait-il décidé soudainement de se mettre à la recherche du temps, tel le lapin dans Alice au pays des merveilles. Toujours est-il qu'il semblait avoir été piqué par une mouche ou bien par un essaim plutôt. Partir en courant, revenir presque aussitôt, ses déplacements n'avaient aucun sens, aucune logique, sauf celle lui appartenant. Sans prendre la peine de ralentir son débit de parole, il lâcha à nouveau d'un même tenant, sans reprendre son souffle : « Je voulais lui parler de la soirée de vendredi. Mais en fait non c'était Théodore que je cherchais, pas Dean... Ah ça c'est sûr qu'il a mis le paquet, même si j'avoue que je connais mal la série. Il m'arrive de suivre de temps à autre comme pratiquement tous les résidents de Detroit, mais sans plus. Vous jouez dedans depuis longtemps ? Ou bien j'ai manqué un épisode ? D'ailleurs comment vous en êtes arrivée à jouer dans Shattering Fate ? » demanda-t-il en s'interrompant enfin. Le souffle court, il fit tout ce qui lui était possible pour ne pas montrer qu'en bout de course il était essoufflé. Conséquence de cette foutue maladie, il se retrouvait souvent au pied du mur, à force de se surmener.
code by Mandy

_________________
    Don’t throw your life away by cheating time
    SUGARED PLACEBOS ONLY FOOL YOUR MIND

    .ReedNight
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://never-perfect.forumactif.com/t44-destiny-dance-with-me-my-destiny-charlie http://never-perfect.forumactif.com/t68-charlie-armie-sanders-recherchedetitrequienvoiedupate#227


avatar

TO DETROIT AND BEYOND
Invité




MessageSujet: Re: Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn Sam 12 Jan 2013, 16:59


« Actions are the seed of fate deeds grow into destiny. »
Charlie & Jaeryn




La comédie, une vocation. Cela n'avait jamais été réellement évident pour Jaeryn. Elle avait toujours choisi son chemin par le hasard le plus complet. En vérité, elle s'était réveillée un matin et avait décidé qu'elle voulait jouer. Devenir quelqu'un d'autre, son rêve. S'oublier juste le temps que la caméra soit en marche. Puis reprendre sa routine, apprendre par coeur des mots couchés sur papier. Chorégraphier, photographier, apprendre, recommencer, avancer, vivre trop vite. Tous ces concepts avaient toujours été primordiaux pour Carlisle. Elle ne s'attendait pas qu'on la comprenne, elle ne s'était d'ailleurs jamais attendue à ce qu'on la soutienne dans ses choix. Elle acceptait bien vite que son indépendance pouvait en déranger plus d'un, ses parents en premier lieu. Et pourtant, quelques mois plus tard, elle était là, sur ce plateau et réalisait son rêve. Silver ne changeait pas le monde, c'est sûr mais elle avait l'ambition que quelqu'un, quelque part, rêve comme elle avait rêvé. Elle espérait qu'elle apportait un peu de bonheur à des gens dans le besoin, c'était aussi pour cette raison qu'elle avait décidé de venir à Detroit rencontrer Theodore. Désormais, sa vie en était changée et son sourire éclatant ne quittait que rarement son joli minois. Jaeryn croquait la vie à pleines dents et ce, depuis toujours. Elle était comme cela, toujours dynamique, toujours un brin de folie dans le crâne, elle était bien différente des Carlisle mais pourtant, elle se sentait à sa place partout, avec n'importe qui. Et aux côtés de l'assistant du producteur, c'était la même rengaine. Ce cher Charlie semblait être un sacré moulin à paroles et sa maladresse n'en était qu'agréable. Etrange situation, il fallait l'avouer mais Jaeryn était loin d'être décontenancée. Elle accrocha le regard du jeune homme et sourit à nouveau alors qu'il s'excusait pour la troisième fois en moins de cinq minutes. Cela devait être maladif chez lui, tout comme cette façon qu'il avait de bouger sur place sans arrêt. Une véritable pile électrique, comme elle, peut être même bien pire qu'elle.

Charlie ajouta même les raisons qui l'avaient poussé à atterrir sur Shattering Fate, avant même que Jaeryn n'ait eu le temps d'enregistrer les premières informations qu'il venait de lui donner. Impressionnant ce Monsieur Sanders. Il avait de la ressource, cela c'était une évidence même s'il devait certainement apprendre à canaliser le surplus d'énergie qu'il avait en lui. A en juger toutefois par sa gestuelle, Jaeryn était persuadée qu'il avait des chances d'intégrer le milieu réellement sous peu, avec un peu de travail sur son débit de parole. Theodore semblait être son professeur à la faculté et Jaeryn hocha avec un sourire lorsqu'il arrêta quelques secondes de parler, un brin d'humour en fin de discours.

Wow, Charlie, je suis impressionnée. Vous vous arrêtez de temps en temps ou vous êtes toujours à deux cent à l'heure comme cela? Je vous conseille de faire gaffe, votre coeur pourrait ne pas le supporter... Dans tous les cas, votre profil me semble intéressant, Theo' a dû repérer en vous un potentiel si vous êtes ici. C'est un sacré privilège vous savez. Enfin, je sais de quoi je parle, j'étais une de ces protégées moi aussi au départ et regardez où j'en suis. Qui sait, d'ici peu, on jouera peut être ensemble!

Et bien évidemment, le jeune Sanders ne put s'empêcher de reparler avec un débit rapide. Jaeryn, ses lunettes sur le nez, ses scripts en main, les cheveux un peu en bataille, tentait toujours de suivre cette énergie folle qui ressortait du gosier de sa nouvelle connaissance. l'image devait être assez drôle pour le passant à ce moment là. Les commentaires de Charlie la firent rire prestement alors qu'il terminait une nouvelle fois son discours, mais cette fois avec quelques interrogations pour elle. Au moins, il n'était pas timide, point fort pour lui. Jaeryn se recoiffa rapidement après avoir posé son scénario non loin d'elle, fin prête à en démordre avec cette personnalité plus qu'intéressante.

Theodore doit être en train de délirer sur ses tonnes de feuille dans sa caravane, comme d'habitude je pense si vous le cherchez... Hum, quant à moi, je viens plus ou moins d'être engagée, quelques semaines alors je peux comprendre que vous ne m'avez jamais vu nulle part. Je suis loin d'être une star ici, je suis juste la petite nouvelle de la série mais c'est plaisant. Et pour le moment, je m'amuse beaucoup, en espérant que cela dure. C'est le fait d'avoir tapé dans l'oeil à Theo' qui m'a amené dans le coin. Plus ou moins comme vous en fait. je suis certaine que vous serez le prochain mon cher!

Elle termina sa phrase en pointant un index amusé vers Sanders, son sourire bien présent. Elle était toujours comme cela, naturelle, directe et agréable. Jaeryn. Et elle adorait ce qu'elle découvrait. Elle vivait pleinement et était désormais persuadée qu'elle pouvait toujours faire de jolies rencontres, sans déterminer l'origine de cette pensée, en croisant le regard azur de Charlie.


© codage by Lou'
Revenir en haut Aller en bas



TO DETROIT AND BEYOND
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn

Revenir en haut Aller en bas
 

Actions are the seed of fate deeds grow into destiny ∞ Jaeryn

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fate : Unlimited Codes (system 246)
» SEED des plus magnifique jamais connu
» Seed gargamel
» [FENNEL SEED] FENNEL SEED ~想いし神~
» L'alcôve de l'amour... Commentaire, câlins et réactions...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: WELCOME TO DETROIT :: Landmarks Boulevard :: Shattering Fate's studio-